Le spécialiste de la pompe à Challans
(Vendée et Sud Loire-Atlantique)

atelec pompes conseils inondation dans ma maison

Que faire en cas d’inondation dans ma cave ou maison ?

Sommaire

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Qu’est-ce qu’une inondation ?  

Défini comme un débordement des eaux, l’inondation peut être un phénomène régulier ou une catastrophe météorologique et peut se produire plus ou moins rapidement.

Les différents types d’inondation

Une remontée d’une nappe phréatique

Nous consommons une grande partie de l’eau potable à partir des  nappes phréatiques.

Après plusieurs épisodes pluvieux, la nappe phréatique peut atteindre la surface et provoquer des inondations dans votre sous-sol ou toute partie enterrée de votre habitation.

Qu’est ce qu’une nappe phréatique ?

La nappe phréatique, constituée de réserves souterraines d’eau douce situées dans des couches peu profondes, se remplie par l’infiltration des eaux de pluie en emportant les produits chimiques, engrais et autres éléments du sol.

atelec-pompes-conseils-quoi-faire-en-cas-dinondation-nappe-phreatique

Les dommages d’une remontée d’une nappe phréatique

En plus des dommages visuels et olfactifs, la montée des eaux peut fortement dégrader votre habitation: 

  • Un tassement différentiel
  • Une diminution de la capacité portante des fondations
  • Une destruction du béton
  • Un enfoncement du sol de fondation (liquéfaction)…

Une infiltration d’humidité continue

Une infiltration d’eau se caractérise par la pénétration d’eau de pluie dans les parois ou la toiture de votre habitation. A long terme, les murs finissent par être imbibés d’eau. Ce qui provoque d’importants dégâts.

Les infiltrations peuvent être présentes aussi dans les endroits semi-enterrés ou enterrés comme les sous sols, les caves.  

Les différentes causes d’une infiltration

Les infiltrations sont dues à un mauvais entretien de votre habitation ou à des défauts de construction. Assurez-vous que votre maison soit bien entretenue, restez vigilant et surveiller tout signe qui pourrait amener à une infiltration :

  • fissures dans les murs et les plafonds
  • problèmes d’étanchéité 
  • gouttières bouchées
  • fuites des canalisations
  • différence de niveau du sol entre l’intérieur et l’extérieur (infiltration latérale)…

Les conséquences d’une infiltration

Si vous pensez être confronté à un problème d’infiltration, voici les différents signes qui peuvent vous alerter :

  • des auréoles brunes 
  • l’eau ruisselle le long de vos murs 
  • mauvaise odeur dans votre habitation
  • le plafond est humide
  • la peinture de vos murs s’écaille
infiltration et inondation

Une tuyauterie défectueuse ou percée

Les fuites peuvent être dévastatrices et les dégâts d’eau entraînent souvent des réparations et des opérations de nettoyage coûteux et chronophages. 

La première chose à faire est de couper l’arrivée d’eau. Les vannes d’arrêt sont généralement situées dans votre cuisine ou votre salle de bain. 

La fuite peut provenir d’une source bien visible que vous pourrez identifier. 

Votre lave vaisselle, lave linge, votre robinet et vos toilettes doivent tous avoir une vanne d’isolement dans la conduite qui peut-être tournée dans le sens des aiguilles d’une montre pour couper l’alimentation en eau. 

S’il y a beaucoup d’eau, il est recommandé de couper également l’électricité et le gaz jusqu’à ce que le problème soit réglé.

Une catastrophe météorologique

A mesure que l’urbanisation s’accélère, certaines villes se sont installées dans la trajectoire naturelle de l’écoulement de l’eau et sont plus vulnérables. Certaines caractéristiques de ces zones peuvent augmenter le risque d’inondation par ruissellement en cas d’événement climatique majeur.

Plusieurs types d’inondations : 

L’inondation pluviale se produit en raison de la concentration de fortes pluies dans une zone spécifique. L’accumulation et l’excès d’eau dus à des niveaux élevés de précipitation saturent le sol. Cela peut durer des heures ou des jours avant que l’eau ne s’évapore.

Les inondations de rivière sont causées lorsque l’eau d’une rivière déborde et atteint la terre près du lit. 

Les inondations côtières causées par des vents violents tels que les cyclones. Ces inondations pénètrent les zones côtières et couvrent de vastes étendues de terre. 

Soyez prudent : tenez vous informé !

Vous pouvez consulter la carte de vigilence des crues : vigicrues.gouv.fr

  • Vert : pas de vigilance particulière 
  • Jaune : risque de crue ou de montée rapide des eaux n’entraînant pas de dommages significatifs mais nécessitant une vigilance particulière dans le cas d’activités saisonnières et/ou exposées. 
  • Orange : risque de crue génératrice de débordements importants et susceptibles d’avoir un impact significatif sur la vie collective et la sécurité. des biens et des personnes
  • Rouge : risque de crue majeure, menace directe et généralisée de la sécurité des personnes et des biens.

Quelles sont les indemnisations de la part des assurances en cas d’inondation?

Catastrophe naturelle

Après une catastrophe naturelle, inondations, tremblements de terre… Les communes touchées demandent une reconnaissance de catastrophe naturelle à l’Etat.

Quelles sont les assurances concernées ?

Les garanties catastrophes naturelles sont obligatoires dans les contrats multirisques que ce soit pour votre habitation ou votre véhicule. 

Les compagnies d’assurance ne peuvent pas vous refuser la couverture pour de tels événements. 

En revanche, les assurances de base, type « garantie risques locatifs » pour les locataires ou « responsabilité civile automobile », ne sont pas concernées.

De la même manière, vérifiez lesquels de vos objets sont couverts par votre assurance. Les autres ne seront pas indemnisés. 

Quels dégâts sont couverts en cas d’inondation ?

Un arrêté interministériel précise la nature du dommage considéré.

Les biens couverts par votre assurance seront indemnisés, si le dommage est lié à la catastrophe et dans la limite des plafonds de votre garantie. 

En revanche, sauf mention contraire dans votre contrat, les frais “indirects” ( frais de relogement, perte de jouissance d’un bien … ) restent à votre charge. 

Quand et comment se faire indemniser ?

Vous avez jusqu’à 10 jours à compter de la publication de l’arrêté de catastrophes naturelles au journal officiel pour déclarer le sinistre à votre assurance. Vous devez énumérer exactement les dommages subis et les biens perdus ou endommagés. Joignez à votre déclaration, les justificatifs de la valeur et de l’état de vos biens : factures, photos…

Quand recevrez-vous votre indemnisation ? 

Vous percevrez une provision pour indemnisation dans les deux mois suivant la réception d’une estimation du préjudice subi, ou la publication de l’arrêté. 

L’indemnisation complète doit être effectuée au bout de trois mois.

Dégâts des eaux

Après une catastrophe naturelle, inondations, tremblements de terre… Les communes touchées demandent une reconnaissance de catastrophe naturelle à l’Etat.

Que couvre l’assurance dégâts des eaux ?

L’assurance dégâts des eaux couvre les risques liés à l’action de l’eau, mais certains risques sont parfois exclus par les compagnies d’assurance. 

Les dommages généralement couverts sont les dommages dus à des fuites, à des ruptures de tuyaux ou de débordement. 

A noter : pensez à vérifier les garanties couvertes dans votre contrat et les exclusions. 

N’oubliez pas d’informer vos voisins, votre syndic de copropriété et votre propriétaire si vous êtes locataire de votre couverture.

La garantie dégâts des eaux est-elle obligatoire ?

L’assurance contre le dégâts des eaux est facultative pour le propriétaire occupant son logement. Elle fait partie des risques couverts par l’assurance multirisques. 

A l’inverse, le locataire est obligé d’avoir une assurance contre le dégâts des eaux. 

Comment faire une déclaration en cas sinistre ?

Si vous êtes victime d’un sinistre dégâts des eaux vous devez contacter votre compagnie d’assurance dans les 5 jours suivant le sinistre. Pour cela, vous trouverez les coordonnées de votre assurance sur les quittances ou dans votre contrat.

Certaines compagnies d’assurance vous proposent de faire votre déclaration de sinistre sur internet si ce n’est pas le cas vous pouvez la réaliser par téléphone ou vous rendre directement à l’agence.

Quand recevrez-vous votre indemnisation ?

Votre compagnie d’assurance vous adresse un courrier indiquant le montant de l’indemnité. 

Si vous acceptez, le règlement interviendra dans les délais prévus au contrat généralement 1 mois après.

Quelle solution pour évacuer l’eau d’une inondation ? 

Les pompes de relevage, également appelées pompe vide-cave ou pompe-serpillère, permettent de relever l’eau d’une hauteur de plusieurs mètres afin de l’évacuer. 

La nature de l’eau est l’un des principaux critères pour le choix de votre pompe. 

Opter pour une pompe immergée

La pompe de relevage idéale pour assécher une cave est une pompe immergée. 

Si l’eau à transporter contient des particules de gros diamètre, il est recommandé que l’outil dispose d’un passage granulaire assez large. 

A noter : peu importe le type de pompe choisi, son rôle est toujours de déplacer l’eau d’un point à un autre.

Pompe de relevage eaux chargées

La nature de l’eau à relever

L’eau puisée par la pompe de relevage peut être de plusieurs natures. Le choix de la pompe dépend donc de cette propriété, notamment au regard des critères granulométriques. Il s’agira du diamètre des particules transportées par l’eau. 

Nature de l’eauExempleTaille des particules
Eaux chargéesLes eaux usées ménagères ou les eaux usées industrielles
Les eaux rejetées des WC (en direct)
Les eaux contenant des fibres ou des matières solides
jusqu’à 35 mm de diamètre
Eaux uséesLes eaux ménagères (les eaux rejetées des lavabos, douches, éviers, baignoires, des machines à laver…)
Les eaux de la fosse septique après un filtre ( sable, filtre coco, etc…)
inférieures à 20mm de diamètre
Eaux salesLes eaux pluviales et sales
Les eaux boueuses
Les eaux sableuses
10 mm de diamètre
Eaux clairesLes eaux pluviales, de ruissellement ou d’infiltration.
Les eaux de vidange de puisards, de piscines et de bassins.
Les eaux troubles, peu sales
jusqu’à 4 mm de diamètre
Vous hésitez sur le choix de la pompe ? Contactez-nous !

Nos techniciens sont à votre disposition pour vous accompagner et répondre à vos questions.

02 51 93 07 72
135 route de Nantes, Parc d’activités Les 3 Monts, 85300 CHALLANS
Découvrez toutes nos fiches conseils
Arroser le jardin
Augmenter la pression de l’eau
ASSURER LE RELEVAGE DES EAUX USÉES
Pomper l’eau de puits
Pomper l’eau de forage
FILTRER L'EAU DE LA PISCINE
ÉVACUER L’EAU PLUVIALE
CHOISIR une station de relevage